• Christophe ABADIE médaillé de bronze au championnat du monde formule Grand Prix mardi 29 novembre 2016 - 11:58
    Au terme d’un duel aérien d’une grande intensité avec le n°2 mondial, le polonais Sébastian KAWA, Christophe ABADIE s’est adjugé la médaille de bronze du championnat du monde « Grand Prix ». Lire le communiqué La médaille d’or est remportée par l’allemand Holger KAROW et la médaille d’argent par le sudafricain Oscar GOUDRIAAN, local […]
  • Sans titre vendredi 4 novembre 2016 - 13:52
    4 pilotes représenteront les couleurs de la France au championnat du monde « Grand Prix » qui commence samedi 5 novembre (fin le 12) en Afrique du sud. Suivez leurs performances sur le site de l’organisation : http://www.sgp.aero/finals2016.aspx?contestID=16178
  • Derby Jeunes mercredi 2 novembre 2016 - 09:51
    Voler en hiver, c’est possible ! En partenariat avec la FFVV, l’aéroclub de Saint-Rémy Les Alpilles organise le « Derby jeunes » du 27 au 29 décembre 2016. Une occasion unique de voler en hiver tout en découvrant le vol de pente. Ce stage est également ouvert aux débutants. Pour plus d’informations, cliquez ici.
  • Sélection EQF 2017 jeudi 27 octobre 2016 - 11:46
    Le Comité de sélection des équipes de France s’est réuni le 26 octobre 2016. Cliquer sur ce lien pour consulter la liste des pilotes qui représenteront notre nation aux championnats de 2017.
  • Sélection EQF - WGC Australie 2017 mardi 30 août 2016 - 15:17
    Le comité de sélection de la FFVV s’est réuni pour valider la composition de l’équipe de France pour le Championnat du Monde qui se tiendra en Australie du 9 au 21 janvier 2017. Cliquer sur ce lien pour consulter la liste des pilotes sélectionnés.

Paris Île de France Météo France

Pages Club

DSAC NE : changement de coordonnées

Carte-DSAC-NELa DSAC Nord-Est s’étend sur les départements : Bas-Rhin, Haut-Rhin, Yonne, Côte d’Or, Nièvre, Saône et Loire, Haute-Saône, Territoire-de-Belfort, Doubs, Jura, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Vosges, Meuse, haute-Marne, Aube, Marne, Ardennes.

Carte-DSAC-nord-est

Initiée fin 2013, la démarche de réorganisation de la direction de la sécurité de l’Aviation civile s’est traduite pour la direction de la sécurité de l’Aviation civile Nord-Est par la transformation en 2014 de ses délégations de Lorraine Champagne-Ardenne et de Bourgogne Franche-Comté en antennes de Metz et de Dijon, et par la fermeture de celles-ci au 1er janvier 2016.

Cette évolution conduit à un pilotage plus direct de l’ensemble des activités depuis le siège de la DSAC NE situé sur l’aéroport de Strasbourg-Entzheim, notamment pour les tâches qui étaient réalisées dans les antennes.

Par ailleurs, le département Ingénierie Opérationnelle et Patrimoine Centre et Est du Service National d’Ingénierie Aéroportuaire de Lyon (SNIA Centre-Ouest) joue désormais le rôle de guichet unique de l’aviation civile pour tous les dossiers d’urbanisme (hors éoliens) du Nord-Est.

Comment nous contacter

Adressage du courrier postal à compter du 1er janvier 2016 :

Dans ce cadre, il convient que les courriers par voie postale adressés à la DSAC NE, à l’exclusion de ceux concernant la délégation de l’Aviation civile de Bâle-Mulhouse, et de ceux concernant le SNIA CE, soient transmis à l’adresse unique suivante :

Direction de la sécurité de l’Aviation civile Nord-Est

(Le cas échéant : nom de l’entité ou de l’interlocuteur)

Aéroport international de Strasbourg-Entzheim
CS 60003
67836 TANNERIES CEDEX
Standard unique : +33 (0) 3 88 59 64 64
Fax direction : +33 (0) 3 88 59 64 92

Il est donc demandé de ne plus adresser aucun courrier postal aux antennes de Metz et de Dijon.

Les courriers par voie postale concernant les dossiers relatifs aux missions de la DSAC NE sur l’aéroport de Bâle-Mulhouse devront être transmis à l’adresse suivante :

DSAC NE / Délégation de Bâle-Mulhouse

Aéroport de Bâle-Mulhouse
BP 60120
68304 SAINT LOUIS CEDEX

Tél : +33 (0) 3 89 90 78 29
Fax : +33 (0) 3 89 90 78 26

Les courriers par voie postale concernant les dossiers d’urbanisme (hors éoliens) devront, quant à eux, être transmis à l’adresse suivante :

Service National d’Ingénierie Aéroportuaire

Département Ingénierie Opérationnelle et Patrimoine Centre et Est
BP 606
210, Rue d’Allemagne
69125 LYON SAINT-EXUPERY AEROPORT

Adressage du courrier électronique :

Afin de faciliter les échanges avec nos correspondants, des « boîtes fonctionnelles » ont été créées. Pour les échanges de courriels avec la DSAC NE, les correspondants de la DSAC NE des services des préfectures, des sous-préfectures, des exploitants d’aéroports ou d’aérodromes, des exploitants des compagnies aériennes, des organismes de formation, des clubs d’aviation générale, sont donc invités à utiliser les adresses électroniques suivantes, en fonction des thèmes abordés.

Thèmes Adresse Utilisation
Régulation économique / Développement Durable :
Plates-formes aéronautiques préfectorales mail Aérodromes privés, plates-formes ULM, aires aérostatiques, hélisurfaces, aires pour aéromodèles, …
Environnement (hors Bâle-Mulhouse) mail Plans d’exposition au bruit, plans de gêne sonore, plaintes de riverains pour nuisances sonores, …
Obstacles aériens mail Erection de grues, de bâtiments proches d’un aérodrome, … et publications aéronautiques associées, …
Eoliennes mail Erection (projet/réalisation) d’éoliennes, de mâts de mesure, leur balisage, … et publications aéronautiques associées, …
Urbanisme (hors éoliennes) mail PLU, SCOT, cartes communales, servitudes aéronautiques, …
Délégation de Bâle-Mulhouse :
Environnement mail Manquements environnementaux, plaintes pour nuisances sonores, …
Autres thèmes mail Dossiers relatifs à Bâle-Mulhouse autres qu’environnementaux
Surveillance des aérodromes, des hélistations et des prestataires de navigation aérienne :
Aéroports et aérodromes (hors plates-formes « préfectorales ») mail Actions de surveillance des exploitants d’aéroports et d’aérodromes, infrastructure aéroportuaire, péril animalier, lutte contre l’incendie des aéronefs, …
Prestataires de service de navigation aérienne Actions de surveillance des organismes AFIS, …
Incidents aériens mail Remontée d’événements, incidents d’exploitation aéroportuaire et aérienne, FNE, …
Aviation générale :
Licences de pilote mail Brevets, licences, qualifications, …
Examens pratiques de pilote mail Certificats d’examinateur, Désignation d’examinateurs, …
Examens théoriques de pilote mail Examens théoriques Avion, ULM, hélicoptère, aéronef télépiloté, …
Organismes de formation de pilote mail Organismes de formation Avion (OFD, ATO), ULM, Hélicoptère, Mongolfière, …
Aéronefs télépilotés (drones) mail Manuels d’activités particulières, protocoles d’exploitation aérienne, autorisation de survol (scénario S3), …
Travail aérien (hors aéronefs télépilotés) mail Manuels d’activités particulières Avion, ULM, hélicoptère, …, dérogations aux hauteurs de survol, …
Manifestations aériennes mail Demandes de manifestations aériennes, directeurs des vols, …
Navigabilité des ULM mail Fiches et cartes d’identification, Licence de station d’aéronefs, cessions d’ULM, …
Pour tout autre thème :
Contact général mail Tout sujet non mentionné supra

Il est donc demandé de ne plus adresser aucun courrier électronique aux antennes de Metz et de Dijon.

NB : pour vous rendre au siège de la DSAC NE, suivre les panneaux « DGAC » :

Aéroport international de Strasbourg-Entzheim (bâtiments proches de la tour de contrôle)
67960 ENTZHEIM
Coordonnées GPS : 48°32’33″N – 07°37’26″E

Renseignements utiles aux pilotes d’aéronefs

Liens vers les aéroports

VŒUX DU PRESIDENT

VŒUX DU PRESIDENT
La période des vœux est l’occasion pour un Président d’association de faire le bilan de l’année écoulée et de faire une projection pour l’avenir.
Début janvier 2015 je vous faisais part des difficultés rencontrées par l’A.N.E.G. en 2014, mais je faisais aussi part de mon optimisme et de ma confiance envers vous tous pour faire avancer l’A.N.E.G. dans la bonne direction.
Force a été de constater que l’année 2015, tout au moins le premier semestre, fut aussi difficile sinon plus que l’année 2014. Les interventions et l’ambiance au cours de l’Assemblée Générale de SERBONNES ont été le triste reflet de ce début 2015.
C’est une page qui se tourne, et qui se tourne d’autant plus facilement que l’ampleur des problèmes dans notre pays ou dans la gestion de nos œuvres sociales relativisent les difficultés à gérer notre club.
La politique d’austérité que nous subissons et les attaques inlassables de nos œuvres sociales, qui se traduisent par la réduction depuis trois ans de près de 70M€ du fond du 1%, et le non paiement des sommes dues par les entreprises du secteur de l’énergie, ont amené la CCAS à faire des choix drastiques concernant les activités de façon à ne pas impacter sur la protection sociale de l’ensemble des personnels IEG. Tout cela accompagné bien entendu de réformes de fonctionnement et de gestion nécessaires à un meilleur contrôle des dépenses.
Ces réformes il faut le dire, bien souvent ont été mal comprises et de ce fait mal acceptées, y compris au sein du Comité Directeur et de ses Commissions, notamment de la Commission vol moteur, preuve s’il en est, les interventions à la dernière réunion des Présidents des SSA. Réunion à laquelle le Président des APSL Emmanuel SALLES s’est exprimé sans langue de bois ce qui a pendant un instant plombé l’atmosphère.
Dans ce contexte où également certaines CMCAS se sont montrées hostiles envers l’A.N.E.G, les esprits se sont un peu échauffés et fin 2014, début 2015 les réunions du Comité Directeur ne se sont pas toujours déroulées avec toute la sérénité nécessaire à une bonne réflexion.
Que s’est-il donc passé ou pas passé en 2015?
Budget
Lors de l’Assemblée Générale de SERBONNES, le budget prévisionnel définitif présenté par le trésorier sortant était en déficit de 110.000 euros, de plus l’ensemble des provisions avaient été utilisées. Il est vrai que l’année 2014 a été une année de gros investissements, réalisés par la Commission Vol Moteur puisque quatre avions et un ULM ont été achetés, ceci permettant le rajeunissement nécessaire de notre flotte. Toutefois ce déficit important n’était pas dû au simple fait d’avoir réalisé toutes ces acquisitions, mais d’avoir laissé dériver une comptabilité au cours des années, par manque de rigueur et de vigilance.
C’est suite à ce constat qu’il a été décidé en Comité Directeur, avec l’aide de la CCAS de mettre en place un système de suivi du budget. La mise en service du nouveau logiciel de gestion, l’arrivée de notre nouveau Trésorier qui a réorganisé et par le fait modernisé le fonctionnement du traitement des pièces de trésorerie, en collaboration avec le Secrétaire Général, ont fait que le suivi du budget par chacun des acteurs est maintenant opérationnel et efficace.Le résultat est que nous avons pu présenter à la Commission APSL en octobre, un bilan 2015 certes partiel, mais compte tenu des dépenses à venir d’ici fin décembre 2015 sera légèrement positif et les provisions quasiment reconstituées. Cette situation va donc nous permettre de programmer les investissements à venir.
Nous avons également pu présenter à la Commission APSL un projet de budget 2016 qui a été débattu longuement en Comité Directeur et établit sur les bases du Budget qui sera réalisé en 2015. En ce sens pour tenir compte de la situation actuelle par rapport au fond du 1%, nous avons proposé un budget inférieur de 25% au résultat de 2015, (aidés en cela par une diminution conséquente des investissements en 2016), à savoir une demande de subvention de 257.000 euros. Subvention qui nous a été accordée, suite au vote le 11/12/2015 : Pour la CGT, contre la CFDT et la CGC/CFE, FO s’étant abstenu.
Nous sommes donc conforté et nous allons poursuivre notre action avec rigueur, de façon à envisager l’avenir avec sérénité dans le cadre imposé par la C.C.A.S. qui nous l’espérons tous, aura les moyens d’assurer ses différentes missions.
Réintégration des provisions
Cette possibilité a été évoquée à plusieurs reprises en Comité Directeur, les uns étaient pour, d’autres contre ou sans avis. Dans ces conditions rien ne s’est fait jusqu’au jour où la C.C.A.S. dans le cadre des réformes engagées (suite à la demande expresse de la Cour des Comptes) a demandé à l’A.N.E.G. de procéder à la réintégration des provisions dans la trésorerie et le budget de l’A.N.E.G. Si cela n’est pas réalisé, le budget ne pourra pas être validé par le Commissaire aux Comptes et la C.C.A.S. ne pourra pas verser la subvention accordée (confirmé par Emmanuel SALLES à la réunion des présidents de S.S.A.
Il est vrai que nous avons voulu anticiper et ça n’a pas été compris. La réunion des Présidents de SSA a amené les précisions nécessaires à la bonne compréhension de cette démarche. Suite à cette réunion un courrier a été adressé à chaque Président de S.S.A. ayant une machine, afin de démarrer le processus de réintégration des provisions.
Nous espérons maintenant que tout sera réglé dans les meilleurs délais si nous voulons obtenir nos subventions dès le mois de janvier 2016.
Passage sous loi 1901 des S.S.A.
La C.C.A.S. a décidé de la refonte des statuts qui sera faite par un avocat qu’elle a mandaté pour cela, il est bien évident que l’A.N.E.G. devra être associé à cette démarche. D’ores et déjà et avant toute négociation à ce sujet, l’A.N.E.G. a été informé qu’il pourrait y avoir dans le cadre de cette refonte, la possibilité d’avoir différentes situations juridiques des S.S.A. (Loi 1901 rattachée à la C.M.C.A.S., S.S.A. rattachée au club omnisport, etc.).
Il faut bien l’avouer, cette situation nous a stoppés dans notre élan et les démarches nécessaires au passage des
S.S.A. sous loi 1901qui ne le sont pas se sont arrêtées là.
Nous espérons que cette transition se fera dans le courant du premier semestre 2016, et il faudra que nous
facilitions cette évolution.
Activités
Malgré tous ces soucis, toutes les activités, au regard des rapports établis par les Présidents de Commissions se sont bien déroulées, je note avec beaucoup de satisfaction :
– La bonne santé de nos activités auprès des institutions, de l’activité Corse, des stages, malgré la
suppression de certains par manque de participants.
– Le redémarrage du vol libre au sein de l’A.N.E.G. grâce à l’implication de Vincent CHERON et
Patrick BOURNISSOU.
– La perspective de la mise en place de l’activité para moteur notamment à Valence.
– La mise en service du treuil chez les parachutistes et le démarrage du parachutisme ascensionnel.
– La possibilité de créer une plate-forme à l’institution d’Aymargues (30), qui intéressera en premier lieu
l’aéromodélisme. C’est pour le moment en cours d’étude, mais en bonne voie côté D.G.A.C.,Gendarmerie et la commune d’Aymargues.
Il faudra donc poursuivre en 2016 sachant que nous devons beaucoup plus nous impliquer auprès des territoires et C.M.C.A.S. pour faire en sorte que l’A.N.E.G. soit la référence des activités de sports aériens au sein des institutions, en matière de prestataire (maître d’œuvre) mais aussi de conseil. Nous pensons qu’il y a encore trop de prestataires extérieurs qui assurent ces prestations, ceci au détriment du coût mais aussi parfois de la sécurité.
Dans le cadre de nos activités je vous informe que les rencontres 2016 se dérouleront à BELMONT SUR RANCE où la Commune se fait un plaisir de nous accueillir. Elles se dérouleront du 24 août au 28 août 2016.
Assurances
Suite aux différents sinistres que nous avons déclarés, il en résulte que malheureusement notre contrat pour 2016 subira une hausse de 2.5%. Il est donc important tout d’abord de ne pas avoir d’accident, mais également de faire attention et ne pas avoir d’incidents même mineurs qui amènent ces suppléments de dépenses dont nous pourrions nous passer.
Concernant l’accident de Bordeaux du 03 juillet 2010 dans lequel l’A.N.E.G. s’est porté partie civile l’instruction est maintenant terminée, il devrait donc y avoir un jugement courant 2016.
Concernant l’accident du 12 juin 2012 de l’U.L.M. basé à Toulouse qui je vous le rappelle a fait deux mort, le dossier est en passe d’être soldé par l’assurance.
Pour ces deux accidents je voudrais remercier Alain AVOL pour le travail effectué auprès de la SATEC de façon à ce que les dossiers soient traités au mieux dans l’intérêt des familles.
2016 :
Je ne veux pas terminer sur une note aussi triste, aussi faut-il que de tels drames nous interpellent afin que nous soyons disciplinés, attentifs à nous même et aux autres dans la pratique de notre activité afin que cela ne se reproduise plus. Il est vrai que le risque zéro n’existe pas mais ce n’est pas toujours une fatalité.
Comme vous pouvez le constater il reste encore beaucoup de travail, en fonction de la situation actuelle et ce ne sera pas toujours facile. Aussi je demande à chacun de se mobiliser pour défendre notre club et nos activités sociales, ce club qui appartient aux Electriciens et Gaziers animé par des pratiquants passionnés pour l’ensemble des bénéficiaires.
Je vous souhaite ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers une bonne santé et très heureuse année 2016.
Je vous dis à bientôt sur les tarmacs, bons vols à tous.

Balade en ULM au Lac de Guerlédan Juillet 2015

Au fil des années, l’ANEG a constitué un patrimoine aéronautique dont les bénéficiaires des IEG peuvent profiter.
Depuis quelques années, la CMCAS Loire Atlantique-Vendée s’est vu confiée un des ULMs de l’ANEG qui est exploité par la Section Sports Aériens de l’Association Sportive des Gaziers et Electriciens de Nantes (ASGEN). Il s’agit d’un Storch HS construit par Fly Synthesis et qui est basé sur l’aérodrome de Saint Nazaire-Montoir.
Membre de l’ANEG et connaissant bien cet d’ULM, j’ai pris contact avec les membres de la SSA pour pouvoir l’utiliser et rendre visite à un site bien connu des électriciens : le barrage du lac de Guerlédan.
La période est exceptionnelle puisqu’il s’agit de son assec, soit une fois tous les 35 ans !
Après avoir pris connaissance des consignes locales et les derniers conseils de l’instructeur,
j’ai pu préparer ce vol pour une séance de photos « historiques ».
Remarque : le survol de la zone fait l’objet d’une restriction temporaire dont il faut tenir compte.
Une heure après avoir quitté Saint Nazaire et sa région (Brière, marais salants et belles plages), survolé le Morbihan, passé Pontivy en suivant le Canal de Nantes à Brest, on arrive à la limite Sud des Cotes d’Armor que forme la rivière le Blavet à l’origine du Lac de Guerlédan (le plus grand lac artificiel de Bretagne).
Et là, nous allons de découvertes et découvertes.
Tout d’abord le barrage et son usine hydro-électrique qui obstrue une vallée rocheuse étroite, encaissée et zigzagante.
Puis la vallée du Blavet inondée vers 1925 dans le cadre de l’aménagement hydroélectrique alors que le cours d’eau avait été aménagé pour permettre le transport fluvial entre Nantes et Brest. Les vestiges d’une première écluse apparaissent d’une manière incroyable : La maison de l’éclusier sans toit, le chemin de halage quasiment utilisable sur plus de 10 kms, l’écluse quasiment « neuve » mais sans ses portes, le barrage de retenu attenant éventré.
Une dizaine d’écluses se succèdent.

Sur les berges, la végétation tente de prendre le pouvoir. Mais les arbres pétrifiés en bordure du lit le resteront.

Les aménagements touristiques et plus particulièrement nautiques paraissent un peu anachroniques car aujourd’hui sans plan d’eau. Les bateaux sont au sec !
Quasiment à la fin de l’influence du barrage sur le cours d’au l’Abbaye cistercienne du Bon-Repos surplombe un des ultimes méandres.

Il est temps de faire demi-tour et de rejoindre notre aérodrome d’attache : Saint Nazaire sur les bords de la Loire, contigüe au sud avec le terminal Méthanier de Montoir de Bretagne.

 

En conclusion, une balade unique, sans soucis aéronautiques particuliers, à renouveler dans 35 ans. Merci à l’ANEG et à la SSA Nantes.
J-Louis DEVEAUTOUR, Pdt de la SSA Ile de France
Page 1 sur 3112345...102030...Dernière »